Vacciner tout le monde.

Le défi d'un vaccin contre le virus covid-19 semble relevé. L'autre défi est comment vacciner tout le monde. Cela suppose une production en masse des vaccins puis leur acheminement dans les centres de vaccination.

Conservation des vaccins dans les chaînes du froid.

Les vaccins sont en train d'être produits en masse. Mais il faut qu'ils soient conservés dans les chaînes du froid comme c'est habituellement le cas des vaccins. Ils sont souvent concernés sous des températures entre 2 ou 8 degrés Celsius, mais il y a des vaccins qui peuvent être conservés sous une température normale du réfrigérateur. C'est le cas du vaccin britannique appelé Oxford-AstraZenca. Cependant, le vaccin Pfizer ne peut être conservé qu'à la température moins 70 degrés Celsius.

Les vaccins sont acheminés vers les centres de vaccination.

D'abord les centres centraux sont les pays qui reçoivent les commandes des industries pharmaceutiques. À cause de la demande qui est supérieure à l'offre, les États doivent attendre longtemps avant d'être satisfaits. Dès qu'ils reçoivent les vaccins, ils testent leur qualité. Ils sont ensuite acheminés vers les centres de vaccination où les demandeurs doivent longtemps entendre parce que les vaccins sont insuffisants par rapport au nombre qui attend. Cela explique pourquoi priorité est donnée aux personnes à risques notamment les personnes du troisième âge.

Si les États mettent notamment de gros moyens à contribution pour couvrir les besoins de la vaccination, ils pourront vite atteindre le but de vacciner tous leurs citoyens.

Les États à faible revenu ne pourront pas vite atteindre le but même s'ils consacrent presque tout leur budget à cette cause. C'est pourquoi l'organisation mondiale de la santé a initié le programme covax qui visent à combler le déficit en besoin de vaccination des États pauvres.

En conclusion, vacciner tout le monde est possible, mais prendra plus de temps qu'on imagine. Si les vaccins deviennent inefficaces contre les nouveaux variants du virus, les efforts des États pour un monde sans covid-19 seront vains.