Qu’est-ce qu’un jardin en permaculture ?

Relativement ancienne quand bien même son côté novateur, la permaculture est une technique qui gagne aujourd’hui en popularité auprès des jardiniers ou des cultivateurs. Vous détenez également un jardin dont souhaitez l'évolution. Ainsi, on vous a recommandé cette méthode de jardinage, mais vous ignorez ce que c’est. Cet article vous permettra d’y voir plus clair.

La permaculture : qu’est-ce que c’est ?

Issue de la compression des mots ‘’agriculture’’ et ‘’permanente’’, la permaculture est un nouveau concept qui vise la création d’un environnement totalement sain et qui se suffit, dans lequel peuvent cohabiter en toute harmonie êtres humains, animaux, végétaux et insectes, etc. Poursuivez la lecture jusqu’à la fin pour en savoir plus. Cette méthode est de plus en plus utilisée dans l'industrie du jardinage et se concentre principalement sur la biodiversité. Ici, le principe est d’éviter toute destruction de l’écosystème, notamment en favorisant les interactions entre les différentes espèces, en rayant toute utilisation de produits chimiques tels que les engrais ou les insecticides et enfin en veillant à une utilisation optimale des surfaces, du soleil et de l’eau.

Que retrouve-t-on dans un jardin en permaculture ?

Dans un jardin en permaculture, on assiste à une combinaison de culture. En effet, avec l’approche de la permaculture, il n’existe plus d’espace réservé uniquement à une plante ou de lignes sans aucun détour pour les plantations. On assiste plutôt à un mélange diversifié et assez fourni. Afin de faciliter les interactions, on choisit avec soin les plantes qui peuvent collaborer. À titre illustratif, les aromatiques et les légumes peuvent être mis ensemble. Ainsi, le principe des plantes associées est privilégié. Par ailleurs, dans un jardin en permaculture, on procède également à l’élevage des animaux domestiques capable de produire des engrais naturels, d’éloigner les insectes destructeurs ou encore de tondre les mauvaises herbes. Les chèvres ou les moutons en sont à titre illustratif de parfaits exemples. De même, pour gagner en espace afin de cultiver le maximum de plantes, on superpose les différentes cultures.