L’Union Européenne face aux dirigeants africains

L’Union Européenne a depuis longtemps entretenu des relations étroites avec les pays africains grâce à leurs dirigeants. Ces relations sont passées par plusieurs accords et au fil du temps essayent de se conformer aux réalités qui prévalent du mieux — être des pays africains.

Alors vous vous demandez ce que fait l’Union Européenne en faveur des dirigeants africains ? De quoi s’agit-il ? Cet article vous répond.

En quoi consistent les relations entre l’Union Européenne et les dirigeants africains ?

Les relations entre l’UE et les pays africains sont entretenues par les accords internationaux. Plusieurs accords ont ainsi jalonné ces relations. Il s’agit des accords de Yaoundé (Cameroun), de Lomé (Togo) et le dernier en date est celui de Cotonou (Bénin). Notez que ces accords sont révisés chaque cinq (05) ans pour permettre aux différentes parties prenantes de mettre à jour leurs décisions.

Les décisions ainsi prises lors des accords s’élargissent à beaucoup de domaines. À cet effet, les accords ont été consentis dans les domaines comme la politique, l’économie, la sécurité, la santé, la lutte contre le terrorisme, les transports, la communication le développement pour ne citer que ceux-là.

Les résultats des relations entre l’Union Européenne et les dirigeants africains

L’Union Européenne face aux dirigeants africains a toujours émis sur papier une volonté politique d’entraide au continent. Ceci passe par de nombreuses stratégies d’actions, des prêts ou allocations budgétaires ou d’aide au développement.

Toutefois, il faut souligner que les effets issus de ces accords ne comblent pas les attentes surtout des pays africains. Chemin faisant, ces pays continuent de s’enliser dans la pauvreté, la misère et le sous-développement.

Par ailleurs, les dirigeants africains font aussi preuve d’un certain manque de responsabilité ou d’engagement. Ce qui fait que l’Union européenne est devenue en quelque sorte une avant-garde des choix ou des décisions que prennent les dirigeants africains pour leur propre pays.

Autrement dit, les dirigeants africains sont devenus de simples spectateurs auxquels s’imposent désormais les intentions de l’Union européenne. Malheureusement cet état de choses perdure et on ne peut savoir quand ça va finir.