Comment dépister son cancer de prostate ?

Le cancer de prostate demeure une maladie récurrente chez la plupart des hommes, mais ses symptômes ne sont pas visibles, c’est même pour cela que le toucher rectal est effectué lors des visites de routine. Qu’est-ce concrètement un toucher rectal, à quoi sert-il ? À travers nos réponses, découvrez comment dépister un cancer de prostate.

Toucher rectal : examen

C’est un examen qui ne demande pas des appareils ou un rendez-vous spécial et qui aide au depistage cancer prostate. Il s’effectue pour examiner le rectum et ainsi toucher la prostate pour voir si tout parait en norme. La prostate ressemble à une boule assez petite, mais lisse. Une fois que votre médecin porte ses gants, il lubrifiera son doigt puis l’introduira dans votre anus pour atteindre la prostate. Cet examen de quelques minutes lui permettra de dire si vous courez un danger ou non, le danger se signale lorsque la surface de la prostate devient granuleuse. Une fois cela constaté, votre proctologue vous demandera des tests complémentaires pour fixer un jugement définitif. Dans le cas contraire, il vous dira que tout va bien et donnera des conseils pour ne pas fatiguer sa prostate.

Toucher rectal : son utilité

Le toucher rectal reste un examen assez simple à pratiquer, il permet de ne pas subir l’anxiété des appareils tels que le scanner ou autre. De plus, il permet dans une certaine possibilité de découvrir ou le cancer de prostate les autres infections de la prostate. Le toucher rectal rend possible par la même occasion l’utilité de vérifier si le sphincter ne présente pas des symptômes de maladie. Par ailleurs, le toucher rectal s’utilise par votre docteur pour vérifier la taille de la prostate, si elle devenue trop petite ou trop grande. Cela lui donnera une idée de la maladie dont vous souffrez sauf si cela nécessite d’autres examens complémentaires. Le toucher rectal a comme finalité aussi de mesurer l’étendue des hémorroïdes. Les petits maux relatifs au rectum peuvent influer sur la taille ou le bon fonctionnement de la prostate vu le milieu microbien qui s’est développé.